Dupliquer

 

Une fois le microfilm créé, il faut le copier, d'une part par sécurité, d'autre part pour pouvoir le diffuser plus facilement. Ainsi l'opération de duplication se fait automatiquement après celle du microfilmage.
 

On duplique en deux exemplaires : un pour le CNMN, qui fera office de copie intermédiaire à partir de laquelle les agents pourront dupliquer à nouveau, et un second qui sera envoyé au centre d'archives émetteur, en même temps que ses documents originaux.
 

Le « master » reste dans l'enceinte du CNMN, et n'est que très rarement utilisé pour réaliser des copies (seulement lorsqu'il n'existe pas encore de copie internégative).