Abonnez-vous à notre
Lettre d'information

 

 

Né en 1961, titulaire d’une licence d’enseignement en histoire et géographie, d’un diplôme d’études approfondies en histoire contemporaine et en sciences politiques (1986, 1987), ancien maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris (1999-2006), Hervé Lemoine est conservateur en chef du patrimoine.

 

Après avoir créé un cabinet spécialisé dans les recherches sur l’histoire des familles, et exercé les fonctions de vice-président de la Chambre syndicale des généalogistes-héraldistes de France, il entre en 1988 au service d’archives du ministère de la Défense (Vincennes) en qualité de chargé d’études et de publications.

 

Successivement responsable des fonds d’archives privées et des archives du cabinet du ministre de la Défense (1988-1995), Hervé Lemoine a créé le département de collecte des témoignages oraux (1995) avant de se voir confier l’ensemble de la politique d’enrichissement des fonds patrimoniaux du service (1999-2003). De 2003 à 2005, il exerce les fonctions de directeur-adjoint des archives et de la bibliothèque de ce service, un des plus importants de France avec 54 km linéaires d’archives, une bibliothèque patrimoniale de 800.000 volumes et plus d’une centaine de personnels scientifiques et techniques.

 

Il participe ensuite à la création du service historique du ministère de la Défense et devient adjoint au directeur de la mémoire, du patrimoine et des archives en tant que chef du bureau chargé de la politique des archives et des bibliothèques et de coordinateur ministériel de la filière culture et patrimoine de ce ministère (3.000 agents) de 2005 à 2007. Á ce titre, il assure directement la tutelle du Service historique de la Défense (500 km linéaires d’archives, 500 agents).

 

En 2007, Hervé Lemoine fait la proposition, inscrite dans les priorités de l’action gouvernementale pour la culture, de la création d’une Maison de l’histoire de France. Á la demande des ministres chargés de la Culture et de la Défense, il rédige un rapport dessinant les grandes lignes de cette nouvelle institution. Rendu public en avril 2008, ce rapport est à l’origine de l’annonce du lancement de ce projet par le Président de la République en janvier 2009 à l’occasion de ses vœux au monde de la culture.

 

De janvier 2009 à février 2010, il a exercé les fonctions de directeur du musée des Monuments français au sein de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

 

Outre de nombreux inventaires d’archives et publications scientifiques, Hervé Lemoine est l’auteur, avec la direction des Archives de France, d’une enquête nationale et d’un guide de recherche en sciences sociales sur les sources sonores et audiovisuelles (2005, 7 tomes chez Belin, primé par l’Académie française et par de nombreuses institutions dont l’INA). Il a été membre de plusieurs comités relevant du Conseil supérieur des Archives de France, dont celui « pour une politique scientifique des archives ». Il est le commissaire de l’exposition « Androuet du Cerceau : l’inventeur de l’architecture à la française ? » inaugurée à la Cité de l’architecture et du patrimoine le 9 février 2010.

 

Distinction : commandeur des Arts et lettres.