1914-1918 la Grande Guerre, vue de l'arrière

Publié le 18/07/2014.

Exposition présentée par les Archives municipales de Cannes à partir du 18 septembre prochain et jusqu'au 30 juin 2015

Pourquoi commémorer ‘14-18’ ? Tout simplement pour honorer la mémoire des Cannois partis pour ne jamais revenir. Les Cannois de l’arrière devront soigner les blessures physiques et morales d’hommes sacrifiés, partis la fleur au fusil et meurtris dans leur chair pour défendre les lignes du Front.

Malgré le départ de leur maire, André Capron, qui reprend du service à 60 ans, les Cannois s’organisent sous la pression des événements. Face à la dureté de la guerre, la mutation de la ville s’opère. Hôtels et villas sont transformés en hôpitaux. Les hivernantes revêtent l’uniforme d’infirmière pour prendre en charge les blessés, accueillir des colonies d’orphelins et de réfugiés. Les jeunes filles se constituent marraines de poilus. L’on souscrit lors des journées nationales pour soutenir l’effort de guerre.

Tout est mis en œuvre pour maintenir le moral du soldat pendant ces 4 longues années. Une propagande antiallemande par l’image et la désinformation entretiennent la haine entre les belligérants.

Le cimetière militaire du Grand jas est témoin de ce conflit avec les 420 tombes des carrés de Verdun, de Champagne et de la Marne. 700 noms sont alignés sur le monument aux morts, érigé et inauguré en 1927, en face de l’hôtel de ville.

1914-1918 : l'école et la Guerre en Charente

Publié le 08/07/2014.

Exposition organisée par les Archives départementales de la Charente

Le 2 août 1914, le ministre de l'Instruction publique, Victor Augagneur, écrit au préfet de la Charente : "Je vous confirme ma dépêche du 1er août. Les instituteurs qui ne sont pas appelés sous les drapeaux n'hésiteront pas à faire au pays le sacrifice de leurs vacances : ils resteront à leur poste jusqu'à la fin de la crise." A l'annonce de la guerre, au lendemain de l'assassinat de l'Archiduc François-Ferdinant à Sarajevo le 28 juin 1914, l'ensemble de la population est mobilisée

A l'arrière comme sur le front, les Français sont sollicités par la Nation pour soutenir l'effort de guerre. On demande aux enfants de participer aux emprunts nationaux et de faire participer leur famille pour contribuer à la victoire. On invite très vivement les instituteurs à mobiliser les jeunes esprits qu'ils ont le devoir de former. L'Etat se bat sur tous les fronts.

A l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, les traces de cette mobilisation active de l'Instruction publique et des enfants en Charente, ont été recherchées au sein des archives conservées par le Département.

Télécharger le livret de l'exposition

 

Accès libre jusqu'au 29 août  à l'Hôtel du département, 31 boulevard Emile Roux, Angoulême, puis aux Archives départementales, 24 avenue Gambetta à Angoulême, jusqu'en janvier 2015

1914-2014 : Ne les oublions pas

Publié le 01/07/2014.

Exposition présentée par les Archives municipales de Hyères jusqu'au 26 décembre 2014

Dès les premiers jours de la Grande Collecte de documents pour le Centenaire 1914-2014, de nombreuses personnes se sont rendues spontanément aux Archives Municipales pour y déposer cartes postales, correspondances, mémoires...


Afin de leur rendre hommage et surtout pour ne pas oublier nos poilus, une exposition a vu le jour.

Du Tarn à l'Assemblée nationale. Jaurès un homme engagé

Publié le 01/07/2014.

Les Archives départementales du Tarn présentent une exposition sur Jean Jaurès, grande figure du département devenue au fil du temps une véritable "icône" nationale; à travers des documents rares et précieux, parfois inédits du 20 juin au 3 octobre 2014

Après une évocation de ses origines familiales et surtout de sa formation intellectuelle, il est présenté sous le prisme de ses différents engagements, engagements qui ont toujours eu un fort ancrage local. Ainsi, on ne peut comprendre le grand homme politique célébré aujourd'hui dans tout le pays par toutes - ou presque ! - les formations de l'échiquier politique sans connaître le député du Tarn, engagé dans les luttes ouvrières locales (verriers, mégissiers), attaché à la jeunesse qu'il a formée pendant plusieurs années au lycée Lapérouse à Albi, fidèle à la langue d'oc, fier de son département....

Ainsi, l'exposition des Archives départementales du Tarn apporte un autre éclairage sur Jaurès, en insistant sur l'héritage méridional, sans pour autant développer une vision "tarno-tarnaise" : Jaurès est bien un personnage d'envergure nationale et internationale mais dont les points d'ancrage sont toujours restés dans le département où il est né.

1914-1918 : si loin...si proche

Publié le 08/07/2014.

Exposition présentée par les Archives départementales de l'Essonne du 28 juin au 13 mars 2015

Eloigné du théâtre des opérations militaires, le département de l’Essonne est pourtant marqué durant toute la guerre par une présence militaire très forte.

Accéder au communiqué de presse

La chasse en Creuse

Publié le 30/06/2014.

Exposition présentée jusqu'au 29 août 2014 aux Archives départementales de la Creuse

Tenter de réaliser l’histoire de la chasse en Creuse du Moyen Age au XXe siècle révèle tant l’évolution des rapports de l’homme à l’animal et à la nature, que l’évolution des rapports sociaux dans l’exploitation de la faune.

Ce sujet ouvre sur les problématiques actuelles d’équilibre entre faune et activités humaines d’une part, et d’autre part sur les problèmes éthiques d’une humanité confrontée à la dégradation de l’environnement.

Conçue comme pratique raisonnée, donc justifiée, d’exploitation des ressources naturelles renouvelables, la chasse aujourd’hui contribue à la restauration de la qualité écologique des territoires ruraux et au rétablissement de liens sociaux harmonieux entre urbains et ruraux.

Conférences : 17 juin à 18h00, Office national de la chasse et de la faune sauvage, 19 juin à 18h00 "Sur les pas du loup… 2000 ans d’histoire conflictuelle en France", 24 juin 18h00 Fédération départementale des chasseurs de la Creuse.

1914-1918 : images de la Drôme en guerre

Publié le 17/07/2014.

A découvrir aux Archives départementales de la Drôme jusqu'au 31 décembre 2014

Si près de 60 000 Drômois ont répondu à l’appel de la mobilisation entre 1914 et 1918, comment s’est déroulée la vie de tous ceux qui ont vécu le conflit à l’arrière ? Entre l’attente des nouvelles du front et les difficultés du quotidien, les civils restés sur place ont dû s’organiser pour « tenir » pendant plus de quatre ans. Par le travail, le soutien aux soldats, l’accueil de blessés ou de réfugiés, malgré les restrictions et les peines, la société de l’arrière a contribué activement à l’effort de guerre.

A l’aide d’archives publiques et de prêts de particuliers, cette exposition retrace quelques aspects de la vie du département de la Drôme et de ses habitants à l’épreuve de la Grande Guerre.

Un catalogue de l'exposition est en vente au prix de 10 € aux Archives départementales de la Drôme

Autour du Palais de marbre - Les villas de la colline de Fabron et leurs jardins

Publié le 16/06/2014.

Exposition présentée par les Archives municipales de Nice jusqu'au 21 septembre 2014

Dans les salons d'apparat du Palais de marbre, une évocation de l'histoire de la colline de Fabron des oliveraies du banquier Gastaud au lotissement des années 1960-1980 en passant par les folies architecturales et les jardins exotiques de l'amateur d'art Ernest Gambart, des ducs de Saxe-Cobourg, du député anglais George Bishop, du parfumeur François Coty ou de l'antiquaire parisien Edouard Larcade.

 

Aquarelles, plans d'architecte, photographies anciennes : une sélection d'œuvres et documents originaux des XIXe et XXe siècles issus des collections des Archives municipales, du musée Masséna, des bibliothèques Romain Gary et de Cessole, qui dialogueront avec une commande du Théâtre de la photographie et de l'image à l'artiste Stéphane Couturier (2012), dans un cadre exceptionnel.

14-18. Le Front, l'Arrière, la Mémoire

Publié le 12/06/2014.

Exposition présentée par les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine jusqu'au 31 décembre 2014

Pour en savoir +

 

Elle présente des sources originales, en grande partie inédites et s'articule autour des thèmes suivants : le front, l’armée et les opérations militaires ; la vie des civils, le travail et le quotidien ; l’après-guerre et la mémoire. - See more at: http://archives.ille-et-vilaine.fr/fr/actualite/exposition-14-18-front-l-arriere-memoire#sthash.XJg5qmKZ.dpuf
Elle présente des sources originales, en grande partie inédites et s'articule autour des thèmes suivants : le front, l’armée et les opérations militaires ; la vie des civils, le travail et le quotidien ; l’après-guerre et la mémoire. - See more at: http://archives.ille-et-vilaine.fr/fr/actualite/exposition-14-18-front-l-arriere-memoire#sthash.XJg5qmKZ.dpuf

Elles vident leur sac !

Publié le 01/07/2014.

Exposition présentée par les Archives départementales de l'Hérault jusqu'au 26 juillet 2014

Au coeur de pierresvives, bâtiment imaginé par l’architecte Zaha Hadid, plus de 200 dessins venus de 50 pays. Un témoignage unique sur les droits de la femme dans le monde, vus par les dessinateurs de presse, journalistes à part entière. En savoir plus

 

Le catalogue de l'exposition est disponible au prix de 15 €

[ 1 ] 2 3 Suivant