Célébrations Nationales 2010
Orientations bibliographiques et références

La présentation choisie pour ce petit ouvrage ne permet de donner qu’une place limitée aux informations destinées à compléter les articles publiés. Cette rubrique propose :
 • des orientations bibliographiques très succinctes permettant l’accès à des informations plus détaillées ; ont été retenus, pour chaque sujet, quelques ouvrages la plupart actuellement disponibles en librairie ou à paraître ;
 • les coordonnées des associations - dont nous avons pu avoir connaissance organisatrices de manifestations liées aux anniversaires célébrés ;
 • les sites internet concernant ces anniversaires, que nous avons identifiés

Institutions et vie politique

Traité de Brétigny

F. AUTRAND, Charles V le Sage, Paris, Fayard, 1994.
P. CONTAMINE, « Entre Montlhéry et Gallardon. L’orage du “lundi noir” (13 avril 1360) aux origines de la paix de Brétigny », dans L’homme face aux calamités naturelles dans l’Antiquité et au Moyen Âge, éd. Jacques Jouanna, Jean Leclant et Michel Zink, Paris, De Boccard, 2006, p. 249-263.
J. SUMPTION, The Hundred Years War, t. II, Trial by Fire, Londres, Faber & Faber, 2001.

Louis II de Bourbon

La Chronique du bon duc Loys de Bourbon, éd. A.M. Chazaud, Paris, 1876.
A. LEGUAI, Les ducs de Bourbon pendant la crise monarchique du XVe siècle. Contribution à l’étude des apanages, publication de l’université de Dijon, Paris, 1962.
A. LEGUAI, De la seigneurie à l’État. Le Bourbonnais pendant la guerre de Cent ans, éd. Les Imprimeries réunies, Moulins, 1969.
O. MATTEONI, Servir le prince. Les officiers des ducs de Bourbon à la fin du Moyen Âge (1356-1523), Publications de la Sorbonne, Paris, 1998.

Fondation de l'Université de Nantes

G. EMPTOZ, dir., Histoire de l’université de Nantes, 1460-1993, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002.
J. VERGER, dir., Histoire des universités en France, Toulouse, Privat, 1986.

Maximilien de Béthune, duc de Sully

I. ARISTIDE, La fortune de Sully, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1990.
L. AVEZOU, Sully à travers l’histoire. Les avatars d’un mythe politique, Paris, École des chartes, 2001.
B. BARBICHE et S. de DAINVILLEBARBICHE, Sully. L’homme et ses fidèles, Paris, Fayard, 1997. Sully tel qu’en lui-même, actes de la journée d’études tenue à Sully-sur-Loire le 23 octobre 1999 sous la direction scientifique de Jean-Pierre BABELON, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2004.

Assassinat d'Henri IV

J.-P. BABELON, Henri IV, Paris, Fayard, 1982, rééd. 2004 et 2009.
J.-P. BABELON, Henri IV. Lettres d’amour et écrits politiques, Paris, Fayard, 1988.
J.-P. BABELON, « L’assassinat de Henri IV rue de la Ferronnerie : identification des lieux et pose d’une stèle commémorative », dans les Cahiers de la Rotonde, n° 18, Paris, 1995.
J.-P. BABELON, « Ravaillac le régicide », dans Dans les secrets de la police, Paris, L’Iconoclaste, 2008, p. 24-29.
F. BAYROU, Henri IV, le roi libre, Paris, Flammarion, 1994.
Y.-M. BERCÉ, La naissance dramatique de l’absolutisme 1598-1661, Paris, Le Seuil, 1992.
Y. CAZAUX, Henri IV. Les horizons du règne, Paris, Albin Michel, 1986.
P. CHEVALLIER, Les régicides, Paris, Fayard, 1989.
J.-C. CUIGNET, Dictionnaire Henri IV, Grancher, 2007.
J. GARRISSON, Henri IV. Le roi de la paix, Paris, Tallandier, 2000.
P. MIRONNEAU, Henri IV, Gisserot, 2005.
R. MOUSNIER, L’Assassinat d’Henri IV, Paris, Gallimard, 1964, rééd. 2009.
J. THIBAU et J.P. DESPRAT, Henri IV, le règne de la tolérance, Paris, Gallimard, 2001.

 

En étroite collaboration avec la Société Henri IV et la mission de la Recherche et de la Technologie du ministère de la Culture et de la Communication, la direction des archives de France (délégation aux célébrations nationales) ouvrira au printemps 2010 un site multimédia consacré au roi Henri IV. Le musée national du château de Pau et de nombreuses autres institutions préparent également des manifestations commémoratives

Société Henri IV, Château de Pau, 64000 Pau www.societe-henri-iv.eu

François-Noël Babeuf, dit Gracchus Babeuf

V. DALINE, Gracchus Babeuf à la veille et pendant la grande Révolution française : 1785-1794, Paris, éd. de Moscou, 1976.
M. DOMMANGET, Babeuf et la Conjuration des Égaux, Paris, éd. Spartacus, rééd. 2009.
F. LARUE-LANGLOIS, Gracchus Babeuf : Tribun du peuple, Paris, éd. du Félin, 2003.
C. MAZAURIC, Babeuf. Textes choisis, Paris, Le temps des Cerises, (en cours).
J.-M. SCHIAPPA, Gracchus Babeuf avec les Égaux, Paris, Les éd. ouvrières, 1991.
J.-M. SCHIAPPA, Buonarroti l’inoxydable, Paris, éd. Libertaires, 2008.

Election de Jean-Baptiste Bernadotte (1764-1844) à la succession au trône de Suède

P. COQUELLE, « L’élection de Bernadotte », dans La Revue d’Histoire diplomatique, 1901.
F. FAVIER, La Suède entre les grandes puissances, analyse diplomatique 1800-1814, thèse, EPHE, 1997, 540 p.
F. FAVIER, Bernadotte l’ambigu, Paris, Ellipses, à paraître avril 2010.
G. GIROD DE L’AIN, Bernadotte, chef de guerre et chef d’État, Paris, Perrin, 1968.
T.-T. HÖJER, Bernadotte, maréchal de France et roi de Suède, Paris, Plon, 1943.
L. PINGAUD, Bernadotte, Napoléon et les Bourbons, Paris, Plon, 1901.

Charles René Forbes, comte de Montalembert

J.-M. MAYEUR, Des partis catholiques à la Démocratie chrétienne, XIXe-XXe siècles, Paris, Colin, 1980.
A. TRANNOY, Charles de Montalembert : Dieu et Liberté, Paris, éd. du Cerf, 1970.

Promulgation du code pénal

C. BECCARIA, Des délits et des peines, préface de R. BADINTER, Paris, Flammarion, collection GF, 1991.
P. LASCOUMES, P. PONCELA et P. LENOËL, Au nom de l’ordre. Une histoire politique du Code pénal, Paris, Hachette, 1989.
G. LEVASSEUR, « Napoléon et l’élaboration des codes répressifs », dans Mélanges Imbert, Paris, PUF, 1989, p. 371.
J.-G. LOCRÉ, Législation civile, commerciale et criminelle de la France, tomes XXIV-XXIX.
Projet de nouveau Code pénal, présentation par R. BADINTER, Paris, Dalloz, 1988

Loi sur les mines, les minières et les carrières

D. COOPER-RICHET, Le Peuple de la nuit. Mines et mineurs en France (XIXe-XXe siècles), Paris, Perrin, 2002.
P. GUILLAUME, « La propriété minière en France jusqu’à la Première Guerre mondiale », dans L’Information historique, n° 5, novembre-décembre 1959.
R. TREMPÉ, Les Mineurs de Carmaux 1848-1914, Paris, Les éd. ouvrières, 1971.

Traité de Turin

P. MILZA, Histoire de l’Italie, Paris, Fayard, 2005.
P. GUICHONNET, H. BAUD, Histoire de l’annexion de la Savoie à la France et ses dossiers secrets, Le Messager, Horvath, 1982.
A. RUGGIERO (dir.), Nouvelle histoire de Nice, Toulouse, Privat, 2006.

Loi sur les retraites ouvrières et paysannes

P. BOURDELAIS, L’Âge de la vieillesse, Paris, Odile Jacob, 1993.
C. CHEVANDIER, L’Hôpital dans la France du XXe siècle, Paris, Perrin, 2009.
B. DUMONS et G. POLLET, L’État et les retraites. Genèse d’une politique, Paris, Belin, 1994.
É. FELLER, Histoire de la vieillesse en France, 1900-1960 : du vieillard au retraité, Paris, Seli Arslan, 2005.
M. PIGENET, dir., Retraites. Une histoire des régimes spéciaux, Paris, ESF éditeur, 2008.

Indépendances de l'Afrique francophone

C.-R. AGERON, La Décolonisation française, Paris, A. Colin, 1991.
J.-P. CHRÉTIEN, « Le passé colonial entre revendications de mémoire et exigences d’histoire », dans Nos embarras de mémoire. La France en souffrance, dir. J.-P. Rioux, Paris, Lavauzelle, p. 55-72.
F. COOPER, L’Afrique depuis 1940, traduit de l’anglais, Paris, Payot, 2008.
H. D’ALMEIDA-TOPOR, L’Afrique au XXe siècle, Paris, A. Colin, 1993.
H. D’ALMEIDA-TOPOR, Naissance des États africains, Florence, Casterman, 1996.
H. GRIMAL, La Décolonisation, 1919-1963, Paris, A. Colin, 1965.
M. MICHEL, Décolonisations et émergence du tiers-monde, Paris, Hachette, 2005.
J. VALETTE, La France et l’Afrique. L’Afrique subsaharienne de 1914 à 1960, Paris, Sedes, 1994.
C. WAUTHIER, Quatre présidents et l’Afrique, (1re partie : « De Gaulle », p. 19-179), Paris, Seuil, 1995.

 Création des parcs nationaux

R. CARSON, Printemps silencieux, Plon, 1963.
A.-M. IRISSOU, Les Parcs nationaux en France, thèse Sorbonne, Paris, 1971.
F. LETOURNEUX, Oui ou non, voulons-nous protéger la nature ? éd. Milan, Coll. Terre sauvage, 2009.
E. LEYNAUD, L’État et la nature : l’exemple des Parcs nationaux français, Parc national des Cévennes, 1985.
C. MALY, Le livre d’or des Parcs nationaux français, Glénat, 1985.
I. MAUZ, Histoire et mémoires du Parc national de la Vanoise, Revue de l’Institut de géographie alpine, T. I, 2003, T. II, 2005.
P. MERVEILLEUX du VIGNAUX, L’Aventure des Parcs nationaux, Atelier technique des espaces naturels, 2003.
M. SERRES, Le contrat naturel, Flammarion, 1999.

Il existe un site général pour les Parcs nationaux de France : http://www.parcsnationaux.fr
Ce site comporte des liens pour accéder au site de chacun des Parcs nationaux

 Fondation du PSU

E. DEPREUX, Servitude et grandeur du PSU, éd. Syros, 1974.
J.-F. KESLER, De la gauche dissidente au nouveau Parti Socialiste, Privat, 1990.
M. ROCARD, Le PSU et l’avenir socialiste de la France, Seuil, 1969.

 Création des URSSAF

 J.-F. CHADELAT, Histoire de la branche du Recouvrement, Revue du Comité d’histoire de la sécurité sociale, 2008.
L’Évolution des ressources de la protection sociale, dans Élan Social, revue des anciens élèves de l’EN3S, 2004.
Histoire de la sécurité sociale à travers les textes, T. III, 1945-1981, publié par le Comité d’histoire de la sécurité sociale, 1988.
J. MAZUROK, Le Financement du Régime général, 2002.
M. GENNOT, L’organisation administrative de la sécurité sociale, thèse de droit administratif, Lille, 1999.

 Littérature et sciences humaines

 Pierre Lombard

Les œuvres de Pierre Lombard sont éditées au tome 192 de la Patrologia latina.

M. L. COLISH, Peter Lombard, 2 vol., E.J. Brill, 1994.
J. JOLIVET, art. « Scolastique », dans l’Encyclopaedia Universalis.
J. JOLIVET, « La philosophie médiévale en Occident », dans Histoire de la philosophie, I, Encyclopédie de la Pléiade, Gallimard, 1969.
J. RIBAILLIER, art. « Pierre Lombard », dans l’Encyclopaedia Universalis.
P. VIGNAUX, Luther commentateur des Sentences, Vrin, 1935.

Maurice Scève

Selon les éditions de Délie, on y trouvera les emblèmes de 1544 (Joukovski, Garnier, 1996 ; Parturier 1916 repris Alduy, STFM 2001) ou ceux de 1564 (Charpentier, Poésie Gallimard, 1984).

 

Les éditions des œuvres complètes sont toutes épuisées (Staub, 10/18, 1970, Quignard, Mercure de France, 1974), mais on trouve les originaux sur Gallica.

 

Depuis les travaux fondateurs de V.L. Saulnier (1948-9) :
C. ALDUY, Politique des Amours : poétique et genèse d’un genre littéraire nouveau (1544-1560), Genève, Droz, 2007.
Lyon et l’illustration de la langue française, ss la dir. de G. DEFAUX, Lyon, Presses de l’ENS, 2003.
P. ARDOUIN, Devises et emblèmes d’amour dans la Délie de Maurice Scève, ou la volonté de perfection dans la création d’une œuvre d’art, Paris, Nizet, 1987.
J. RISSET, L’anagramme du désir. Sur la Délie de Maurice Scève, Paris, Fourbis, 1995.
P. HEGELSON, Harmonie divine et subjectivité poétique chez Maurice Scève, Genève, Droz, 2001.

Joachim du Bellay

Œuvres de Joachim du Bellay : Œuvres complètes, sous la direction d’Olivier MILLET, vol. 1, par Richard
Cooper, Francis Goyet, M.-Dominique Legrand, Paris, Champion, 2003.

Œuvres complètes, sous la direction d’Olivier MILLET, vol. 2, Paris, Champion, 2003.

 

Ouvrages critiques :
H. CHAMARD, Histoire de la Pléiade, Paris, Didier, 4 vol, 1939-1940.
C. MAGNIEN, Bibliographie des écrivains français : Joachim du Bellay, Paris, éd. Memini (diffusion Champion), 2008.
O. MILLET, « J. du Bellay, création poétique, valeurs morales et choix de vie », dans Versants, Revue Suisse de littératures romanes, n° 48, 2004, p. 203-219.
F. ROUDAULT, Les Regrets, Paris, PUF, 1995.
V.-L. SAULNIER, Du Bellay, l’homme et l’œuvre, Paris, Boivin, 1951 ; rééd. Hatier, 1963, épuisé.
H. WEBER, La création poétique au XVIe siècle en France, de M. Scève à A. d’Aubigné, Paris, Nizet, 1956, 2 vol., ch. III « Les théories politiques », p. 107160, ch. V, « La poésie amoureuse de la Pléiade », p. 231-399, ch. VI, « La poésie élégiaque et satirique de Du Bellay », p. 399-462.

 Maurice de Guérin

Œuvres de Maurice de Guérin :
M. DE GUÉRIN, Le Cahier vert, éd. crit. C. Gély, Klincksiek, 1983
M. DE GUÉRIN, Œuvres complètes, éd. B. d’Harcourt, Les Belles Lettres, 2 vol. 1947.

 

Ouvrages critiques :
B. DIDIER, Le journal intime, PUF,1976 et rééditions.
B. DIDIER, Stendhal autobiographe,PUF, 1983.
Lectures guériniennes, actes du colloque, Montpellier, Univ. Paul Valéry,1989.
P. LACOUE-LABARTHE et J.-L. NANCY, L’Absolu littéraire, Seuil, 1978.
F. SUSINI-ANASTOPOULOS, « Fragment », in Dictionnaire Universel des littératures, PUF, 1994.
G. PICON, « Maurice de Guérin » in Histoire de la littérature, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade.

 

Association Les amis des Guérin, 10 place du Griffoul, 81600 Gaillac.

Alfred de Musset

Œuvres d’Alfred de Musset :

Œuvres complètes en prose, éd. Maurice ALLEM et Paul COURANT, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1960. Poésies complètes, éd. Maurice ALLEM, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1957.

Théâtre complet, éd. Simon JEUNE, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1990. Correspondance d’Alfred de Musset. 1/1826-1839, éd. Marie CORDROC’H, Roger PIERROT et Loïc CHOTARD, Paris, P.U.F., 1985.

La Confession d’un enfant du siècle, éd. Frank LESTRINGANT, Paris, LGF, Le Livre de Poche classique, 2003.

Poésies complètes, éd. Frank LESTRINGANT, Paris, LGF, Le Livre de Poche classique, 2006.

 

Ouvrages critiques :
P. BÉNICHOU, L’École du désenchantement. Sainte-Beuve, Nodier, Musset, Nerval, Paris, Gallimard, 1992.
F. LESTRINGANT, Alfred de Musset, Paris, Flammarion, 1999.
V. PONZETTO, Musset ou la nostalgie libertine, Genève, Droz, 2007.
A. GUYAUX et F. LESTRINGANT, Fortunes de Musset, Paris, éd. Classiques Garnier, 2010.

 

Société archéologique, scientifique et littéraire du Vendômois, BP 30023, 41101 Vendôme Cedex.

Jean Anouilh

Œuvres :
Théâtre, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2007, 2 vol., édités par Bernard BEUGNOT (trente quatre pièces ; bibliographie, II, p. 1519-1545).

L’œuvre dramatique a été intégralement publiée aux Éditions de la Table ronde, et partiellement par Gallimard dans la collection Folio (dont La Sauvage et Le Voyageur sans bagage en Folio-Théâtre par B. Beugnot).

Études critiques :
Ch. MERCIER, Pour saluer Jean Anouilh, 1995.
J. BLANCART-CASSOU, Jean Anouilh. Les jeux d’un pessimiste, 2007.

À l’occasion du centenaire vont paraître deux numéros spéciaux dans Études littéraires (Université Laval, Québec, coordonné par B. Beugnot) et dans Revue d’histoire littéraire de la France (Paris, coordonné par Jean-Yves Guérin).

Jean Genet

Œuvres de Jean Genet :
Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 6 vol, 1951-1991.
Théâtre complet, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, éd. de Michel CORVIN et Albert DICHY, Paris, Gallimard, 2002.

 

Ouvrages critiques :
L. DATTAS, La chaste vie de Jean Genet, Paris, Gallimard, 2006.
A. DICHY et P. FOUCHÉ, Jean Genet, essai de chronologie, Paris, IMEC, 1988.
D. EDDÉ, Le crime de Jean Genet, Paris, Gallimard, 2007.
D. ERIBON, La morale du minoritaire, Paris, Fayard, 2001.
M. HANRAHAN, Lire Genet, Pressesuniversitaires de Lyon, 1997.
H. LAROCHE, Le dernier Genet, Paris,Le Seuil, coll. Fiction & co, 1997.
J.-B. MORALY, Le maître fou, Genetthéoricien du théâtre, Paris, Nizet, 2009.
J. NEUTRES, Genet sur les routes du Sud, Paris, Fayard, 2002.
M. REDONNET, Jean Genet, Le poète travesti, Paris, Éditions Grasset, 2000.
J.-P. SARTRE, Jean Genet, comédien et martyr, Paris, Gallimard, 1952.
E. WHITE, Jean Genet, coll. Biographies, Paris, Gallimard, 1993.

 

Les archives de Jean Genet sont conservées à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), abbaye d’Ardenne, 14280, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe (02 31 29 52 33).

Julien Gracq

GRACQ
Tous les livres de Julien Gracq sont publiés aux éditions José Corti. Œuvres complètes, éd. Bernhild BOIE, Bibliothèque de la Pléiade, 2 vol., 1989, Gallimard, 1995.

 

Ouvrages critiques :
P. BERTHIER, Julien Gracq critique.D’un certain usage de la lecture, Lyon,Presses universitaires de Lyon, 1990.
É. CARDONNE-ARLYCK, La métaphore raconte. Pratique de Julien Gracq, Paris, Klincksiek, 1984.
H. HADDAD, Julien Gracq. La forme d’une vie, Bordeaux, Le Castor astral, 1986.
J.-L. LEUTRAT, Julien Gracq, Paris, Seuil, 1991.
M. MURAT, L’Enchanteur réticent. Essai sur Julien Gracq, Paris, José Corti, 2004.
B. VOUILLOUX, Gracq autographe, Paris, José Corti, 1989.
Cahiers de l’Herne, n¼ 20, 1972, textes réunis par Jean-Louis LEUTRAT.
Julien Gracq, visages d’une œuvre, actes du colloque d’Angers, réunis par Georges CESBRON, Angers, Presses universitaires d’Angers, 1981.
Série Julien Gracq, dirigée par Patrick MAROT, Paris-Caen, Minard, 5 volumes parus.

 

Jean Moréas

Les œuvres de Jean Moréas ne sont pas disponibles. On doit signaler cependant Stances et autres pages, présentées par R. JUANNY, Athènes, Librairie Kauffmann, 1993.
Robert JUANNY a également publié Jean Moréas, écrivain français, Paris, Lettres modernes, 1969.

Le mystère de la charité de Jeanne d'Arc, cahiers de la quinzaine

R. BURAC, Charles Péguy : la révolution et la grâce, Laffont, 1994.
G. LEROY, Péguy entre l’ordre et la révolution, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1981.
A. TEYSSIER, Charles Péguy : une humanité française, Perrin, 2008.

 

Centre Charles Péguy, 11, rue du Tabour, 45000 Orléans ; tél. : 02 38 53 20 23 ; centre-peguy@ville-orleans.fr

Paul Robert

A. REY, De l’artisanat du dictionnaire à une science du mot, Paris, Armand Colin, 2007.
A. REY, 1 000 ans de langue française, histoire d’une passion, Paris, Perrin, 1997.

Jules Renard

M. AUTRAND, L’Humour de Jules Renard, Klincksiek, 1975.
L. GUICHARD, L’Œuvre et l’âme de Jules Renard, Nizet et Bastard, 1936.
L. GUICHARD, Jules Renard, Gallimard, coll. Bibliothèque idéale 1961.
P. NARDIN, La langue et le style de Jules Renard, Droz, 1942.
P. SCHNEIDER, Jules Renard par lui-même, Le Seuil, 1956.

 

L’association des Amis de Jules Renard publie régulièrement sa Revue, 58800 Chitry-les-Mines.

Jean Vauthier

Principales œuvres de Jean Vauthier : La Nouvelle Mandragore, Paris, L’Arche, coll. du Répertoire du TNP, 1952.
Capitaine Bada suivi de Badadesques,Paris, Gallimard, 1966.
Le Personnage combattant, Paris, Gallimard, 1955, rééd. 1981.
Les Prodiges, Paris, Gallimard, coll. Le Manteau d’Arlequin/Théâtre français et du Monde entier, 1958, rééd. 1986.
Le Rêveur, comédie, Paris, Gallimard, 1960, rééd. 1979.
Les Abysses, scénario et dialogues, préface de Maurice Clavel, Paris, Galli
mard, 1963.
Médéa, Paris, Gallimard, coll. Le Manteau d’Arlequin/Théâtre français et du Monde entier, 1967, rééd. 1997.
Le Sang, fête théâtrale, Paris, Gallimard, 1970, rééd. 2000.
Ton nom dans le feu des nuées, Élisabeth, postface de R. Abirached, Paris, Gallimard, 1976.

 

Ouvrages critiques :
R. ABIRACHED, Jean Vauthier, Paris, Seghers, coll. Théâtre de tous les temps, n° 21, 1973.
Y. HOFFERT, Jean Vauthier, le sens de la démesure, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2010 (à paraître). « Jean Vauthier », dans Cahiers Renaud-Barrault, n° 76, 2e trimestre 1971. « Jean Vauthier ou le poète combattant », sous la direction de Jacques LOVICHI, dans revue Sud hors série, 1988.

Mort accidentelle d'Albert Camus

Œuvres complètes, édition chronologique en 4 volumes, Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade : I (19311944) et II (1944-1948) sous la direction de Jacqueline LÉVI-VALENSI, 2006 ; III (1949-1956) et IV (1957-1959) sous la direction de R. Gay-Crosier, 2008.

A. CAMUS, Réflexions sur le terrorisme, textes choisis et introduits par Jacqueline LÉVI-VALENSI, commentés par Antoine GARAPON et Denis SALAS, éd. Nicolas Philippe, 2002.

Cahiers Albert Camus, Gallimard, 7 volumes de 1971 à 1994.

Série Albert Camus, dirigée par Raymond GAY-CROSIER, dans la Revue des Lettres modernes, éd. Minard, 21 volumes de 1968 à 2007.

 

Ouvrages critiques :
J. DANIEL, Avec Camus. Comment résister à l’air du temps, Gallimard, 2006.
J. GUÉRIN, Camus, portrait de l’artiste en citoyen, éd. François Bourin, 1993.
J. LÉVI-VALENSI, Albert Camus ou la naissance d’un romancier, 1930-1942, éd. établie par Agnès Spiquel, Gallimard, coll. Les cahiers de la NRF, 2006. P.-L. REY, Albert Camus, Gallimard, 2006, coll. Découvertes Gallimard. Littératures.
O. TODD, Albert Camus, une vie, Gallimard, 1996, coll. NRF Biographies.
M. WEYEMBERGH, Albert Camus ou la mémoire des origines, De Boeck, 1998, coll. Le point philosophique.

 

Société des Études camusiennes, 3 bis, rue de la Glacière, 94400 Vitry-sur-Seine, agnes@spiquel.net
www.etudes-camusiennes.fr

Saint-John Perse, prix nobel de littérature

SAINT-JOHN PERSE, « Correspondance avec Dag Hammarskjöld », éd. par Marie-Noëlle Little, dans Cahiers Saint-John Perse n° 13, Gallimard, 1993.

 

Ouvrages critiques :
H. LEVILLAIN, « Une affirmation à l’épreuve Et c’est assez pour le poète d’être la mauvaise conscience de son temps, dans Saint-John Perse (1945-1960), Une poétique de l’âge nucléaire, textes réunis par H. Levillain et M. Sacotte, Klincksieck, 2005.
R. MELTZ, Alexis Léger dit Saint-John Perse, Flammarion, 2008.
M. SACOTTE, Saint-John Perse, Les dossiers Belfond, 1991, rééd. L’Harmattan, 1999.

Fondation Saint-John Perse, Cité du Livre, 8/10, rue des Allumettes, 13098 Aix-en-Provence cedex 2.

Beaux-arts, musique et cinéma

Jean Gougon

G.-M. LEPROUX, « Jean Goujon et la sculpture funéraire », dans Renaissance en France, Renaissance française ?, Somogy, 2009, p. 117-129.

André Campra

M. BARTHÉLÉMY, André Campra sa vie et son œuvre (1660-1744), Paris, Picard, 1957. Rééd. Actes Sud, 1993.

Jacques Sarazin

Jacques Sarazin, sculpteur du Roi, 1592-1660, exposition musée du Noyonnais, 1992, catalogue par Barbara Bréjon de Lavergnée, Geneviève Bresc-Bautier, Françoise de La Moureyre, Paris, RMN, musée du Noyonnais, 152 p.
G. BRESC-BAUTIER, « Jacques Sarazin 1592-1660 », dans Les Cahiers de Maisons, n° 22, été 1993, pp. 6-15.

Jean-François Le Sueur

D. CHAILLOU, Napoléon et l’Opéra. La politique sur la scène (1810-1815), Paris, Fayard, 2004.
J. MONGRÉDIEN, Catalogue thématique de l’œuvre complète du compositeur Jean-François Le Sueur (1760-1837), New York, Pendragon Press, 1980.
J. MONGRÉDIEN, « Contribution à l’histoire de la musique napoléonienne : la Chapelle impériale des Tuileries », dans Revue de l’Institut Napoléon, n° 133, 1977, p. 107-119.
J. MONGRÉDIEN, Jean-François Le Sueur. Contribution à l’étude d’un demi-siècle de musique française (1780-1830), Berne, Peter Lang, 1980, 2 vol.
J. MONGRÉDIEN, « La Musique du sacre de Napoléon Ier », dans Revue de musicologie, LIII, 1967, p. 137-174.
J. MONGRÉDIEN, La Musique en France des Lumières au Romantisme 1789-1830, Paris, Flammarion (collection Harmoniques), 1986.
J. MONGRÉDIEN, « L’Opéra au service de l’Empereur », dans Napoléon et la littérature, Europe, n° 480-481, avril 1989, p. 328-337.

Frédéric Chopin

Écrits de Chopin
Correspondance de Frédéric Chopin, éd. et trad. du polonais par B.E. Sydow, 3 vol., Paris, Richard-Masse, 1953-1960.
Esquisses pour une méthode de piano, textes réunis et présentés par J.-J. Eigeldinger, Paris, Flammarion,
coll. Harmoniques, 2001 (2e éd.).

 

Ouvrages sur Chopin :
J.-J. EIGELDINGER, Chopin vu par ses élèves, Paris, Fayard, 2006 (4e éd.).
J.-J. EIGELDINGER, Frédéric Chopin, Paris, Fayard/Mirare, 2003.
J.-J. EIGELDINGER, L’univers musicalde Chopin, Paris, Fayard, 2000.
A. GIDE, Notes sur Chopin, Paris,  L’Arche, 1948.
M.-P. RAMBEAU, Chopin. L’enchanteur autoritaire, Paris, L’Harmattan, 2005.
T.A. ZIELINSKI, Frédéric Chopin, trad. du polonais par M. Bouvard, L. Dyèvre,B. et K. de Obaldia, Paris, Fayard, 1995.

Ne pas oublier de rendre visite à Paris la Société Historique et Littéraire Polonaise – Bibliothèque Polonaise de Paris, 6 quai d’Orléans, 75004 Paris ; tél. : 01 55 42 83 83. Cette institution abritera l’association « Année Chopin 2010 en France », qui coordonnera toutes les manifestations.

Franziska Elssler, dite Fanny Elssler

A. EHRARD, Une vie de danseuse, Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1909.

René Lalique

N. MARITCH-HAVILAND et C. de LÉOBARDY, Lalique-Haviland-Burty. Portraits de famille, Les Ardents Éditeurs, mars 2009.
F. MARCILHAC, R. LALIQUE, Catalogue raisonné de l’œuvre de verre, Paris 1989, 3e édition, 2004.
René Lalique. Bijoux d’exception 1890-1912, catalogue de l’exposition du musée du Luxembourg, sous la direction d’Yvonne BRUNHAMMER, Paris, 2007.

Jean-Louis Barrault

A. FRANK, Jean-Louis Barrault, Théâtre de tous les temps, 15, Paris, Seghers, 1971.
Jean-Louis Barrault. Écrits, répertoire, filmographie et critique, 1935-1989 par H. VOLAT-SHAPIRO et G. M. VASCO, Paris, Minard, Lettres modernes, 1982.
P.-L. MIGNON, Jean-Louis Barrault. Le théâtre total, Monaco, Paris, éd. du Rocher, 1998.
G. BONAL, Les Renaud-Barrault. Bibliographie, Paris, éd. du Seuil, 2000.
A. JARRY, « Hommage à Jean-Louis Barrault », dans Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 187, Paris, Société Paul Claudel, 2007.
Y. LORELLE, Dullin-Barrault. L’éducation dramatique en mouvement, Paris, éd. de l’Amandier, 2007.

Pauline Garcia Viardo

N. BARRY, Pauline Viardot, l’égérie de George Sand et de Tourguéniev, Paris, Flammarion, 1990 (épuisé).
G. DULONG, Pauline Viardot, tragédienne lyrique (1956), Association des amis d’Ivan Tourguéniev, Pauline Viardot et Maria Malibran, Paris, 1987.
D. FISCHER-DISKAU, Quand la musique nourrit l’amour, Deutsche Verlag-Anstalt GmbH, Stuttgart, 1990, Buchet/Chastel, Paris pour la traduction française, 1995.
M. FRIANG, Pauline Viardot au miroir de sa correspondance, biographie, Paris, Hermann, juin 2008.

 

Association Á l’écoute d’Augusta Holmès et de Pauline Viardot, 65, rue du Javelot, 75013 Paris ; e-mail : mfriang@yahoo.fr

Association des Amis d’Ivan Tourguéniev, Pauline Viardot, Maria Malibran, 100, rue de Javel, 75015 Paris.

Rolf Liebermann

Œuvres de Rolf Liebermann :
R. LIEBERMANN, En passant par Paris, éd. Gallimard, 1980.
R. LIEBERMANN, Actes et Entractes, éd. Stock, 1976.
R. LIEBERMANN, Opernjahre, éd. Scherz Verlag, 1979.

 

Ouvrages critiques :
G. AURBEK, Rolf Liebermann, éd. Ellert & Richter Verlag, 2001.
I. SCHARBERTH, Musiktheater mit Rolf Lieberman, éd. Christians.
I. SCHARBERTH et H. PARIS, Rolf Liebermann, éd. Christians

Félix nadar

De Nadar :
Quand j’étais étudiant, Paris, éditionsMichel Lévy, 1861.
À terre et en l’air. Mémoires du “Géant”, introduction de M. BABINET, membre de l’Institut, Paris, 1964.
Quand j’étais photographe, Paris, éd. du Seuil, 1994.

 

Sur Nadar :
A. BARRET, Nadar. 50 photographies de ses illustres contemporains, éd. Julliard, 1994.
P.-J. AMAR, Histoire de la photographie, Que sais-je ? n° 3142, PUF, 1997.

Marius Petipa

A. NEHENDZI (dir.), Мариус Петипа. Материалы. Воспоминания. Статьи, Leningrad, 1971.
E. REBLING, Marius Petipa, Meister des klassischen Balletts, Wilhelmshaven, Heinrichshofen’s Verlag, 1980.
M. PETIPA, Mémoires. Traduits du russe et complétés par Galia Ackerman et Pierre Lorrain, Arles, Actes Sud, 1990.
L. GARAFOLA, « The Diaries of Marius Petipa », dans Studies in Dance History, vol. III, n° 1, 1992.
J.-P. VAN AELBROUCK, Dictionnaire des danseurs à Bruxelles de 1600 à 1830, Liège, Mardaga, 1994.

Le Douanier Rousseau

M.-C. HUGONOT, La peinture naïve en France, un art vivant, Paris, éd. Sous Le Vent, 1981, Henri Rousseau, Paris, éd. Screpel, 1984.
Le Guide Naïf de Paris et Le Guide Naïf des Provinces de France, éd. Hervas, 1983 et 1985. De l’Art ou du cochon, éd. Régine Deforges, 1990.
Catalogue d’exposition Le Douanier Rousseau aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, du 14 septembre 1984 au 7 janvier 1985, éd. de la RMN.
G. PLAZY, Le Douanier Rousseau, un naïf dans la jungle, éd. Gallimard, coll. : « Découvertes », 1992.

Pierre Schaeffer

Ouvrages de Pierre Schaeffer :
P. SCHAEFFER, Traité des objets musicaux, Paris, Seuil, 1966.
P. SCHAEFFER, Guy REIBEL, Beatriz FERREYRA, Solfège de l’objet sonore, GRM, 1966, réed. INA 2000.
P. SCHAEFFER, Machines à communiquer, tome 1 -Genèse des simulacres, 1970 et tome 2 -Pouvoir et Communication, Paris, Seuil, 1972.
P. SCHAEFFER, Les Antennes de Jéricho, Belfond, 1978.
P. SCHAEFFER, Faber et Sapiens, Histoire de deux complices, Belfond, 1986.

 

Ouvrages critiques :
F. BAYLE, L’Image de son, technique de mon écoute, Munster, Lit Verlag, 2003.
F. BAYLE, Portrait Polychrome, INA, Paris, 2003.
M. CHION, Guide des objets sonores, Pierre Schaeffer et la recherche musicale, Paris, INA/Buchet-Chastel, 1995.
J. TOURNET-LAMMER, Sur les traces de Pierre Schaeffer, Paris, INA/La Documentation française, 2006.
J. TOURNET-LAMMER, « Pierre Schaeffer et le service de la recherche », dans Racines oubliées de la communication, Paris, Hermès n° 58, CNRS, 2007.

 

Entrez en relation avec l’association : Mémoire de mondes, mémoire d’avenir jtl@2m-ma.asso.fr

Sciences et techniques

L'imago Mundi de Pierre d'Ailly

E. BURO, Imago mundi par Pierre d’Ailly cardinal de Cambrai et chancelier de l’Université de Paris 1350-1420, 3 vol., Paris, 1930.
B. GUENÉE, Entre l’Église et l’État. Quatre vies de prélats français à la fin du Moyen Âge, Paris, 1987.
L. A. SMOLLER, History, prophecy and the stars, the Christian astrology of Pierre d’Ailly, 1350-1420, Princeton, 1994.
P. GAUTIER DALCHÉ, La Géographie de Ptolémée en Occident (IVe-XVIe siècle), (Terrarum Orbis, 9), Turnhout, 2009.

Bernard Palissy

B. PALISSY, Œuvres complètes, édition conforme aux textes originaux imprimés du vivant de l’auteur, notes et notice historique par Paul Antoine CAP. Nouveau tirage argumenté d’un avant-propos de M. Jean ORCEL, Paris, Blanchard, 1961.
Œuvres complètes de Bernard Palissy, éditées sous la direction de MM. Fragonard, deuxième édition, Champion, 2009.
R. HALLEUX, « La littérature géologique française de 1500 à 1650 dans son contexte européen », dans Revue d’histoire des sciences, 35, 2 (1982), pp. 111-130.
« Bernard Palissy (1510-1590) : l’écrivain, le réformé, le céramiste », actes du colloque de Saintes (1992), parus dans Albineana 4, à nouveau disponibles en janvier 2009 (Association des Amis d’Agrippa d’Aubigné, Médiathèque, 7 boulevard Main – 79000 Niort).

François Savary de Brèves

Le Grand Siècle et la Bible, dir. J.R. Armogathe, éd. Beauchesne, 1989.
F. POUILLON, Dictionnaire des orientalistes de langue française, éd. Karthala, 2008.
E. BORROMEO, Voyageurs occidentaux dans l’empire ottoman (T. 2 : 1600-1644), éd. Maisonneuve et Larose.

Aristide Aubert Dupetit-Thouars

M. BATTESTI, La bataille d’Aboukir, 1798. Nelson contrarie la stratégie de Bonaparte, Paris, Économica, 1998.
A.-N. BERGASSE DUPETIT-THOUARS, Aristide Aubert Du Petit Thouars, héros d’Aboukir (1760-1798). Lettres et documents inédits, Paris, Plon, 1937.
E. H. JENKINS, Histoire de la marine française. Des origines à nos jours, Paris, Albin Michel, 1977.
Ch. ROUVIER, Histoire des marins français sous la République de 1789 à 1803, Paris, Arthus Bertrand, 1868.

Découverte de la vallée de Chamonix par Horace Bénédict de Saussure

Ouvrages d’Horace-Bénédict de Saussure :
H.-B. de SAUSSURE, Voyages dans les Alpes, édité et présenté par Julie BOCH, Georg Éd., Genève/Paris, 2002.
H.-B. de SAUSSURE, Premières ascensions au Mont-Blanc 1774-1787, Librairie des Pyrénées et de Gascogne,Pau/Éd. Princi Negue, Bordeaux, 2002.
H.-B. de SAUSSURE, Journal de l’ascension du Mont-Blanc, édition établie par Anne FAUCHE et Samuel CORDIER,Éd. Guérin, Chamonix Mont-Blanc,2007.

 

Ouvrages complémentaires :
N. GIUDICI, La Philosophie du mont Blanc, Éd. Grasset, Paris, 2000.
Ph. JOUTARD, L’invention du mont Blanc, Éd. Gallimard/Julliard, Paris,1986.
Collectif, Histoires du mont Blanc,Ésope Éditions, Chamonix Mont-Blanc,2008.
M.-C. VELLOZZI, M.-T. VERCKEN, P. GUICHONNET, Ph. JOUTARD, H. LEBAILLY, Mont-Blanc. Conquête de l’imaginaire, coll. Paul Payot, La Fontaine de Siloé, Montmélian, 2002.

Découverte de l'appertisation par Nicolas Appert

J.-P. BARBIER, Nicolas Appert, inventeur et humaniste, Paris, éd. Royer, coll. Saga sciences, 1994.
Le Petit Catalaunien illustré n° 31, éd. Librairie Guerlin, Châlons-en-Champagne.

 

Association internationale Nicolas, 25 impasse Appert, 51510 Cheniers, Tél : 03 26 67 60 26.
http://www.appert-aina.com

Jean-Louis Baudelocque

Biographies :
F. CHAUSSIER, « Notice sur la vie et les ouvrages de M. Baudelocque. Discours lu à la séance publique de l’Hospice de la Maternité, le 20 juin 1810. » in J.-L. BAUDELOCQUE, L’art des accouchemens…, Paris, Méquignon, 1815, 5e édition, p. 8-16.
E. MAUREL de LAPOMARÈDE, Baudelocque, sa vie, son œuvre, Paris, Jouve, 1899.

 

Le contexte :
S. BEAUVALET-BOUTOUYRIE, Naître à l’hôpital au XIXe siècle, Paris, Belin, 1999.
J. GÉLIS, La sage-femme ou le médecin. Une nouvelle conception de la vie, Paris, Fayard, 1988.
B. THIS, La requête des enfants à naître, Paris, Seuil, 1982.
D. B. WEINER, The Citizen-Patient in Revolutionary and Imperial Paris, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1993.

 

L’édition de 1787 des Principes sur l’art des accouchemens de Jean-Louis Baudelocque peut être consultée en ligne sur le site de la BIUM (Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine) : http://web2.bium.univ-paris5.fr/livanc/?cote=34780&do=livre

Construction du pont Saint-Jean à Bordeaux

P. PAGET, « Le pont métallique de Bordeaux », dans L’Illustration du 27 octobre 1860, n° 922.
J. PAUL, « Un grand ingénieur français : G. Eiffel » dans Actes de l’académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, 1974, t. XXXIX, p. 15-21.
F. PONCETTON, Eiffel. Le magicien du fer. Paris, La Tournelle, 1939, 297 p.

Présentation du chronophone Gaumont

M. BARNIER, En Route vers le parlant. Histoire d’une évolution technologique, économique et esthétique du cinéma, Liège, CEFAL, 2002, p. 25-38.
G. PISANO, Une Archéologie du cinéma sonore, Paris, CNRS Éditions, 2004, p. 269-271.
G. PISANO et V. POZNER (dir.), Le Muet a la parole. Cinéma et performances à l’aube du XXe siècle, Paris, AFRHC, 2005.

Création de l'Institut de paléontologie humaine

M. BOULE , « L’œuvre anthropologique du prince Albert Ier de Monaco », dans L’Anthropologie, tome 33, pp. 1 à 15, portrait en frontispice, 6 réf. bibl. infrap., 1923.
M. BRINCOURT, « L’Institut de Paléontologie Humaine », dans L’Architecture, vol. XXXV, n° 11, pp. 149 à 157, 10 juin 1922.
A. HUREL, « La création de l’Institut de paléontologie humaine par le prince Albert 1er de Monaco. Une étape vers l’institutionnalisation de la préhistoire », dans Bulletin du Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco, n° 41, p. 49 à 62, 2 fig., 38 réf. bibl., résumés en français et en anglais, 2000-2001.
A. HUREL et A. DUBOURG, « Un programme novateur : L’Institut de paléontologie humaine d’Emmanuel Pontremoli », dans Livraisons en histoire de l’architecture, n¼ 13, pp. 51 à 64, 7 fig., 2007.
H. de LUMLEY, La grande histoire des premiers Hommes européens, éd. Odile Jacob, 2007.
Institut de paléontologie humaine, Fondation Albert Ier de Monaco, 1, rue René Panhard, 75013 Paris.

Premier passage du métro sous la Seine

Cl. BERTON et A. OSSADZOW, Fulgence Bienvenüe et la construction du métropolitain de Paris, Presses de l’École des ponts et chaussées, 1998.
R.-H. GUERRAND, L’aventure du métropolitain, Éditions de la Découverte, 1986.
M. LE TAC, Fulgence Bienvenüe, le père du Métro de Paris, Éditions LBM, 2006.

Duc Maurice de Broglie

Comment j’ai vu 1900, par la comtesse Jean de PANGE, née Pauline de BROGLIE, sœur de Maurice de BROGLIE (Grasset, 1962, réédition 1999).
J. de LA VARENDE, Les Broglie, Fasquelle Éditeurs, 1950.
L. LEPRINCE-RINGUET, Noces de diamant avec l’atome, Flammarion, 1991.

Début des recherches du CNRS sur l'énergie solaire dans les Pyrénées-Orientales

P. MATARASSO, « Naissance des centrales solaires », dans le n° spécial « Énergie Solaire » de Sciences et Avenir, 1977.
P. MATARASSO, « Le soleil donne », dans Revue pour l’Histoire du CNRS, n° « Les 70 ans du CNRS », 10e année, n° 24, édition spéciale, 2009.

 

CNRS-Laboratoire de l’Énergie Solaire (2009) « Plein Feu sur l’énergie solaire concentrée, le Four Solaire fête ses 40 ans ». Dossier complet disponible sur Internet : www.cnrs.fr

 

C. PHILIBERT (2007) « Prospective solaire », Agence Internationale de l’Énergie. Présentation illustrée diponible sur Internet : http://philibert.cedric.free.fr/

Inauguration à Meyrin (Suisse) du plus grand synchrotron

M. CROZON et F. VANNUCCI, Les particules élémentaires, Paris, PUF, coll. : « Que sais-je ? », 1993.
M. JACOB, Au cœur de la matière, Paris, éd. O. Jacob, 2001.
F. VANNUCCI, Le miroir aux neutrinos, éd. O. Jacob, 2003.
F. VANNUCCI, Atlas, le nouveau défi des particules élémentaires, Paris, éd. Ellipses, 2008.

http://cern.ch

Société et économie

Fondation de Cluny

A. BREDERO, Cluny et Cîteaux au XIIe siècle, L’histoire d’une controverse, Amsterdam, 1985.
A. CHAGNY, Cluny et son empire, Paris, 1949.
J. HOURLIER, Saint Odilon abbé de Cluny, Louvain, 1964.
D. IOGNA-PRAT, « Cluny, 910-1910, ou l’instrumentalisation de la mémoire des origines », dans Revue Mabillon, 2000, vol. 11, pp. 161-185.
D. IOGNA-PRAT, Études clunisiennes. Recueil d’articles de Dominique Iogna-Prat, Paris, Picard, 2002 (Les médiévistes français 2).
D. IOGNA-PRAT, « Le jour des morts : une invention du Moyen Âge », dans L’Histoire, n° 215, novembre 1997, p. 72-76.
D. IOGNA-PRAT, Ordonner et exclure. Cluny et la société chrétienne face à l’hérésie, au judaïsme et à l’islam, 1000-1150, Aubier, 1998.
L. MOULINIER-BROGI, Beate Hildegardis Cause et cure, éd. L. Moulinier, Berlin, Akademie Verlag, 2003.
M. PACAUT, L’ordre de Cluny (909-1789), Paris, 1986.
D. RICHE, L’ordre de Cluny, de la mort de Pierre le Vénérable à Jean III de Bourbon, thèse de doctorat, Université Lumière-Lyon II, 1991.
G. de VALOUS, Le monachisme clunisien, Paris, 1937.
A. VAUCHEZ, La spiritualité du Moyen Âge occidental VIIIe-XIIe siècles, Paris, PUF, 1975.

Abbaye de Cluny, Palais Jean de Bourbon, 71250 Cluny.
Fédération des sites clunisiens, tour des Fromages, 71250 Cluny.

 

www.cluny2010 vous mettra en relation avec l’équipe qui, à l’initiative de la ville, pilote et suit toutes les initiatives et les projets à travers le monde.

Fondation de l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes

Pour une vue d’ensemble de l’histoire de Solesmes, on pourra se référer à l’ouvrage publié à l’occasion du millénaire de l’abbaye : Dom Thierry Barbeau, Sub titulo Petri. Mille ans d’histoire à l’abbaye de Solesmes, coll. Bibliotheca Vincentiana, Le Mans/ Solesmes, ITF Éditeur/Éditions de Solesmes, 2009.

 

Sur la figure du restaurateur de Solesmes, dom Guéranger :

 

Dom Paul DELATTE, Dom Guéranger, abbé de Solesmes, rééd. Abbaye Saint-Pierre de Solesmes, 1984
Dom Louis SOLTNER, Solesmes et dom Guéranger (1805-1875), Abbaye Saint-Pierre de Solesmes, 1974 Dom Guy-Marie OURY, Dom Guéranger. Moine au cœur de l’Église, Solesmes, Éditions de Solesmes, 2000
Mélanges dom Guéranger. Histoire. Liturgie. Spiritualité, Solesmes, Éditions de Solesmes, 2005
Le Charisme de dom Guéranger. Autour de la pensée du restaurateur de Solesmes sur l’Église, la vie monastique et la liturgie, actes des journées d’études, Solesmes, 4-8 avril 2005, dir. Dom Philippe DUPONT, Solesmes, Éditions de Solesmes, 2008

 

Abbaye Saint-Pierre, 1 place Dom Guéranger, 72300 Solesmes tél. : 02 43 95 03 08 abbaye@solesmes.com
www.solesmes.com

Naissance du franc

R. CAZELLES, Société politique, noblesse et couronne sous Jean le Bon et Charles V, Genève-Paris, Droz, 1982.
J. FAVIER, La Guerre de Cent Ans, Paris, Fayard, 1980.
« Le système monétaire au Moyen Âge », dans Géopolitique, 2009.

Guillaume Postel

Ouvrages de Guillaume Postel :
G. POSTEL, Interprétation du Candélabre de Moïse, Nieuwkoop, éd. F. Secret, B. de Graaf, 1966.
G. POSTEL, Le Thresor des prophéties de l’univers, La Haye, éd. F. Secret, 1969.
G. POSTEL, Apologies et Rétractions,Nieuwkoop, éd. F. Secret, B. de Graaf,1972.
Postelliana, Nieuwkoop, éd. F. Secret,B. de Graaf, 1981.

 

Ouvrages critiques :
J.-P. BRACH, « Dieu fait femme : Guillaume Postel et l’illumination vénitienne », dans M. Cazenave, La face féminine de Dieu, Paris, Noêsis, p. 41-61.
M. L. KUNTZ, G. Postel, Prophet of the Restitution of all Things. His Life and Thought, Brill, Leyde, 1981.
C. POSTEL, Les écrits de G. Postel publiés en France et leurs éditeurs (1538-79), Droz, Genève, 1992.
F. SECRET, Bibliographie des manuscrits de Guillaume Postel, Droz, Genève, 1970.
F. SECRET, Postel revisité – nouvelles recherches sur G. Postel et son milieu (première série), S.É.H.A.-Archè, Paris-Milan, 1998.
G. WEILL - F. SECRET, Vie et caractère de G. Postel, Archè-Les Belles Lettres, Milan-Paris 1987.

Matteo Ricci

H. BERNARD s.j., Le Père Matthieu Ricci et la société chinoise de son temps (1552-1610), Institut de Hautes Études Commerciales et Industrielles-Thientsin, 1937.
J. GERNET, Chine et christianisme, la première confrontation, Gallimard, coll. Bibliothèque des histoires, édition revue et corrigée, 1982.
M. RICCI, N. TRIGAULT, Histoire de l’expédition chrétienne au royaume de la Chine, éd. Desclée De Brouwer, collection Christus, 1978.
J. D. SPENCE, Le Palais de la mémoire de Matteo Ricci, Payot, 1986.

Débuts de la visitation Sainte-Marie

J. de CHANTAL, Correspondance, éditée par Marie-Patricia Burns, Paris, 1986-1996, 6 vol.
Œuvres de saint François de Sales, évêque et prince de Genève et docteur de l’Église, Annecy, 1892-1964, 27 vol.
B. DOMPNIER et D. JULIA (dir.), Visitation et Visitandines aux XVIIe et XVIIIe siècles, Saint-Étienne, 2001. M.-A. DUVIGNACQ-GLESSGEN, L’Ordre de la Visitation à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, 1994.
H. MICHON, Saint François de Sales, une nouvelle mystique, Paris, 2008.

 

À visiter absolument à Moulins (Allier) le remarquable Musée de la Visitation, 4 place de l’Ancien Palais (www.musee-visitation.eu)

Louise de Marillac et Vincent de Paul

Louise de Marillac, Écrits spirituels (dir. Sr Élisabeth CHARPY, fdlC), Paris, Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, 1983, 920 p.
La compagnie des filles de la Charité aux origines. Documents (présentés par Sr Élisabeth CHARPY), Paris, Compagnie des filles de la Charité, 1989, 1112 p.
Sr Élisabeth CHARPY, Spiritualité de Louise de Marillac : itinéraire d’une femme, Paris, Desclée De Brouwer, 1995, 120 p.
J.-Y. DUCOURNEAU, Vincent de Paul, l’amour à l’infini, éd. Médiaspaul, 2000.

Claude-Henri de Saint-Simon

C.-H. DE SAINT-SIMON, Œuvres complètes, Slatkine Reprints, Genève, 1977. [Réimpression anastatique de l’édition Anthropos de 1966, dont 5 volumes sur 6 étaient repris de l’édition Dentu publiée de 1868 à 1875 par un groupe de saint-simoniens. La première édition critique et véritablement complète paraîtra en 2010 aux Presses Universitaires de France, collection « Quadrige ».]
N. COILLY et P. RÉGNIER, dir., Le Siècle des saint-simoniens : du Nouveau Christianisme au canal de Suez, Paris, Bibliothèque nationale de France/Seuil, 2006, 190 p.
O. PÉTRÉ-GRENOUILLEAU, Saint-Simon. L’utopie ou la raison en actes, Paris, Payot & Rivages (« Biographie Payot »), 2001, 512 p.
C. PROCHASSON, Saint-Simon ou l’anti-Marx. Figures du saintsimonisme français, XIXe-XXe siècles, Paris, Perrin, 2004, 344 p.

Paris annexe ses villages

J. FAVIER, Paris, 2000 ans d’histoire, Paris, Fayard, 1997.
L. GIRARD, La Deuxième République et le Second Empire, 1848-1870, Nouvelle Histoire de Paris, Paris, Diffusion Hachette, 1981

Fondation de l'alliance israélite universelle

A. CHOURAQUI, L’Alliance israélite universelle et la renaissance juive contemporaine, Paris, Presses universitaires de France, 1965.
A. KASPI (sous la direction de), Une nouvelle histoire de l’Alliance israélite universelle, Paris, Armand Colin, 2010 (à paraître).
A. RODRIGUE, De l’instruction à l’émancipation : les enseignants de l’Alliance israélite universelle et les Juifs d’Orient, Paris, Calmann-Lévy, 1989.
G. WEILL, Émancipation et progrès, Paris, les éd. du Nadir, 2000.

 

On consultera le site de l’Alliance israélite universelle, www.aiu.org. et on visitera avec profit la bibliothèque et les archives, 45 rue La Bruyère, 75009 Paris.

L'inondation de Paris

C. LACOUR-VEYRANNE, Les Colères de la Seine, Paris, Paris-Musées, 1991.