Célébrations Nationales 2009
Quelques repères chronologiques

 

Cette rubrique a pour unique ambition de donner des repères qui permettent aux lecteurs  de situer dans leur contexte historique les divers sujets évoqués dans cet ouvrage. Les personnages, œuvres, institutions,  découvertes, etc. traités par ailleurs dans le présent ouvrage ne sont pas rappelés.

 

809    
Concile d’Aix-la-Chapelle : le capitulaire qui le clôt définit la position de l’empire carolingien sur le Filioque dans le Credo.

 

1009  
L’église basse de l’abbaye Saint-Martin de Canigou, en construction depuis 1001, est consacrée à la Vierge, l’église haute à saint Martin. Elle sera reconsacrée ultérieurement.

 

1059  
Le fils de Henri 1er, Philippe, est associé au trône et sacré à Reims (il est né en 1052).

 

1109    
14 avril, Foulque V hérite des comtés d’Anjou, de Tours et du Maine à la mort de Foulque le Réchin.

 

1159    
Henri II Plantagenêt tente d’étendre son autorité vers la Méditerranée. Louis VII se porte au secours de Raimond V de Toulouse, son beau-frère et vassal. Échec final de Henri II devant Toulouse.

 

1209    
Début de la croisade des Albigeois. L’armée d’Arnaud Amalric descend de Lyon vers le Midi ; 22 juillet, sac de Béziers ; sept., prise de Carcassonne. Simon de Montfort est élu comte de Béziers et de Carcassonne.

 

1259 
Juillet, procès du sire de Coucy, Enguerrand, devant le Parlement pour avoir fait pendre trois jeunes nobles.

 

1309    
27 avril, Pierre d’Étampes est désigné comme garde du Trésor des chartes.
9 août, une commission pontificale ouvre le procès de l’ordre des Templiers à Sainte-Geneviève de Paris.

 

1359  
mars-juin, les états généraux convoqués par le dauphin Charles récusent le second traité de Londres signé par Jean II, prisonnier en Angleterre.

 

1409    
9 mars, signature de la « paix fourrée » dans la cathédrale de Chartres entre le duc de Bourgogne, Jean sans Peur, Charles VI et les fils de Louis d’Orléans.    
25 mars-7 août, le concile de Pise dépose les papes de Rome et d’Avignon, Grégoire XII et Benoît XIII. Le 25 juin, un nouveau pape, Alexandre V, est élu, aggravant ainsi le Schisme.

 

1509    
12 janvier, en vue des expéditions en Italie une ordonnance procède à de nouvelles levées de gens de pied dans le royaume, réduisant la proportion des mercenaires ;     
mai, campagne vénitienne, victorieuse, de Louis XII (victoire d’Agnadel).

 

1559    
20 janvier, mariage de Claude de Valois avec Charles III de Lorraine ;    
25-29 mai, réunion clandestine du premier synode des Églises réformées de France à Paris, rue des Marais-Saint-Germain ;    
10 juin, arrestation de 7 conseillers, dont Anne Du Bourg, en plein parlement de Paris. Du Bourg, accusé de sympathie protestante, est exécuté ;    
10 juillet, mort d’Henri II à la suite du tournoi du 30 juin au cours duquel il a été blessé.

 

1609    
mars-juillet, la rivalité avec la maison de Habsbourg revient au premier plan de la politique étrangère avec la succession de Clèves qui ouvre une crise de succession et ravive la question religieuse ;    
17 mai, Charlotte de Montmorency épouse Henri de Condé ;    
29 nov., fuite des deux époux à Bruxelles pour soustraire Charlotte aux assiduités du roi Henri IV.

 

1659    
10 novembre, tenue du dernier synode général des Églises réformées de France à Loudun.

 

1709    
6 janvier-mi-mars, un froid exceptionnel s’abat sur la France. Émeutes frumentaires ;    
12 juin, lettre de Louis XIV expliquant pourquoi il continue la guerre et appelant à soutenir l’effort déjà consenti ;  11 sept., bataille indécise de Malplaquet. La coalition passe à une guerre de position.

 

1759    
4 mars, Étienne de Silhouette remplace Boullongne au contrôle général des Finances ;
23 nov., il est lui-même remplacé par Bertin ;    
1er août, guerre de Sept Ans : défaite française à Miden. Défaites navales françaises le 19 août, au large de Lagos ; le 20 nov., au large de Belle-Ile ;    
décembre, à La Haye, la France et l’Angleterre entament des négociations qui vont durer jusqu’en avril 1761.

 

1809    
19 janv.-21 février, les Anglais s’emparent de la Martinique, de Saint-Louis du Sénégal et de la Guyane française ; 28 janv., Talleyrand est démis de ses fonctions de grand chambellan ;    
20 mars, décret organisant les maisons des orphelines de la Légion d’honneur à Écouen et Saint-Denis.    
8 avril-12 juillet 1809, campagne militaire : bataille d’Eckmülh, 22 avril ; Vienne se rend, 13 mai ; bataille d’Essling, 21-22 mai ; bataille de Wagram, 5-6 juillet. Très lourdes pertes humaines. L’armistice est signé le 12 juillet. 14 oct. traité de Vienne entre la France et l’Autriche qui cède ses provinces du sud-est.    
21 avril, organisation de la fonction publique ;    
17 mai, réunion de Rome et des états pontificaux à l’Empire. Le pape est fait prisonnier le 6 juillet ;    
14 déc., Napoléon et Joséphine décident de divorcer par consentement mutuel, le Sénat adopte un sénatus-consulte prononçant le divorce.

 

1859    
5 mars, Frédéric Mistral, Mireille ;    
16 avril, mort de Tocqueville ;    
25 avril, début des travaux de construction du canal de Suez ;    
3 mai, guerre d’Italie : déclaration de guerre franco-sarde à l’Autriche ; 20 mai, victoire de Montebello ; 4 juin, victoire de Magenta ; 8 juin, Napoléon III et Victor-Emmanuel II sont à Milan. 24 juin, victoire de Solférino ;    
20 juin, instruction sur les règles de la comptabilité du Trésor.    
11 juillet, préliminaires de paix à Villafranca.    
15 août, décret d’amnistie pour les condamnés pour délits politiques (dont les proscrits de 1851),    
26 sept., Hugo, La Légende des siècles ;    
21 nov., Napoléon III propose un congrès international sur l’Italie.

 

1909    
9 février, accord économique franco-allemand sur le Maroc.    
mars, première grève des postiers. L’interdiction du droit de grève aux fonctionnaires est votée par la Chambre;
18 avril, le Vatican béatifie Jeanne d’Arc ;    
11 juin, fort tremblement de terre dans le Midi ;    
12 juillet, Léon Jouhaux est nommé secrétaire de la CGT ;    
20 juillet, démission de Clemenceau fragilisé par sa politique sociale ; 24 juillet, début du ministère Briand.

 

1959    
1er janvier, entrée en vigueur du Marché commun.    
9 janv., Michel Debré est nommé Premier ministre.    
4 mars, entretien de Marly entre de Gaulle et Adenauer ;     
la guerre continue en Algérie ; 29 avril : le général de Gaulle : « l’Algérie de papa est morte ».    
26 avril, les élections sénatoriales sont favorables à l’opposition.    
2-11 juillet, voyage du général de Gaulle à Djibouti et Madagascar. 4e session du Conseil de la communauté ;   16 sept., discours du général de Gaulle sur le nécessaire recours à l’autodétermination ;    
19 sept., Georges Bidault fonde le Rassemblement pour l’Algérie française ;    
2 déc., rupture du barrage de Malpasset près de Fréjus.    
15 oct., attentat dit de l’Observatoire contre F. Mitterrand.    
J. Kessel, Le Lion ; N. Sarraute, le Planétarium ; 31 mai, Marcel Camus palme d’or à Cannes pour Orfeu negro. Triomphe de la nouvelle vague ; Raymond Queneau, Zazie dans le métro ; sept., 1re de Salut les copains sur Europe n° 1 ; premier numéro de Pilote de Goscinny et Uderzo avec « Astérix le Gaulois » ; 21 oct., Tête d’Or de Claudel à l’Odéon-Théâtre de France.